Maths : 3 questions à un expert, Pierre-Antoine Guihéneuf (enseignant-chercheur en maths)

Maths : 3 questions à un expert, Pierre-Antoine Guihéneuf (enseignant-chercheur en maths)

Pierre-Antoine Guihéneuf est enseignant-chercheur en mathématiques à Sorbonne Université, fait de la recherche et vulgarise les maths sur le site du CNRS – Images des mathématiques. Aujourd'hui, il répond à 3 de nos questions sur ce savoir fondamental !

Ces dernières années, les études parues sur le niveau des élèves français en mathématiques présentent des chiffres plutôt alarmants. De votre point de vue à quoi peut-on attribuer cette chute des performances françaises en maths ?

Les facteurs sont multiples. Pour en citer juste quelques-uns, je pense que le premier pourrait être que le statut d’enseignant en France a beaucoup évolué aux cours des dernières décennies et j’ai l’impression que ce métier est de moins en moins bien vu par la société. De ce fait, les meilleurs étudiants ne se dirigent plus forcément vers les carrières d’enseignants. On le voit à l’université. Alors qu’il y a quelques années, les étudiants les plus brillants s’orientaient vers les concours de préparation du CAPES et de l’agrégation mathématiques, maintenant ils se dirigent vers d’autres filières avec des mathématiques plus appliquées, telles que les mathématiques financières où l’on recherche des profils ayant une très bonne formation en maths. Elles sont plutôt bien vues par la société et très rémunératrices.

Et à côté de cela, la formation des professeurs en mathématiques se dégrade aussi peut-être du fait de réformes très rapprochées et les formateurs des enseignants en maths n’ont pas vraiment le temps de mettre en place les formations adéquates.

Comment un enfant peut-il progresser en mathématiques ?

Il n'y a qu'une seule solution, c’est la pratique ! La première fois qu’on est confronté à un objet mathématique, on est souvent perdu par le fait qu’il est très abstrait. Et au fur et à mesure qu’on le manipule, il va rester abstrait mais il va devenir de plus en plus familier, et dans un certain sens concret pour celui qui le manipule. La pratique des objets mathématiques se fait par les exercices et peut se faire aussi par le jeu.

Quels événements liés aux maths recommanderiez-vous pour les familles ou les professeurs avec leurs élèves ?

Tout d’abord il y a un rendez-vous annuel à Paris, au printemps, c’est le Salon Culture et Jeux Mathématiques. Cette année en 2020, le salon a effectué une version « déMATHrialisée » pour cause de Covid. Mais en temps normal, vous pouvez vous y rendre physiquement et gratuitement. Il y a des activités ludiques, des conférences thématiques, des compétitions, etc.

Et tous les ans, il y a aussi la Fête de la Science se déroulant partout en France et à l'étranger. Cette année, elle fêtera ses 30 ans, du 1er au 11 octobre. Les universités font d’ailleurs beaucoup d’événements dans ce cadre-là.

Note de Topla : Pour tous les esprits curieux et fans de mathématiques, vous avez une gamme de jeux dédiés sur notre site, dès l'âge de 3 ans. Pour les découvrir, cliquez juste : ici

Et nous venons de sortir un tout nouveau jeu mathématique : Math'moi ça

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés