L'homme qui voulait que tout le monde ait sa chance

L'homme qui voulait que tout le monde ait sa chance
Permettre aux enfants des milieux défavorisés d'avoir accès à une éducation et à des jeux et outils éducatifs de qualité, c'est la mission que s'est donnée Arvind Gupta.
.
Vous ne connaissez peut-être pas son nom, pourtant cela fait plus de 30 ans que cet expert en sciences (et inventeur de talent !) développe des kits éducatifs avec trois fois rien.
.
Arvind Gupta est né en Inde. Il fait ses études à l'Institut Indien de Technologie. Lors d'une année de césure, il rencontre Anil Sadgopal, spécialiste de l'éducation et fondateur de l'ONG Kishore Bharati qui se charge d'enseigner les sciences aux enfants n'ayant pas accès à des laboratoires correctement équipés. L'ONG propose des programmes conçus à partir d'objets de la vie quotidienne : piles, fils éléctriques, ampoules... Pour Arvind Gupta, c'est le déclic. Il se met alors à fabriquer des jouets scientifiques avec ce qu'il trouve dans son quotidien, des objets parfois même considérés comme des déchets. Depuis, il envoie ses jouets aux écoles du pays.
.
.
En plus de fabriquer ces jouets scientifiques et citoyens, il publie de très nombreux textes et livres. Son premier ouvrage «Matchsticks Models and other Science Experiments» a été traduit en 12 langues indiennes différentes et vendu à plus d'un demi million d'exemplaires. Il a aussi traduit plus de 155 de ses textes de l'anglais vers l'hindi, la langue la plus parlée en Inde. Grâce à son travail, il a remporté plusieurs distinctions nationales et internationales, dont le Padma Shri, le quatrième plus haut ordre honorifique civil attribué par le gouvernement indien. Cet ordre récompense les personnes s'étant distinguées dans divers domaines, notamment les arts, l'industrie, l'éducation, la littérature.
.
Il a surtout permis à des enfants sans ressource de recevoir une véritable éducation scientifique.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés